Pendue à mon cou





 










Tout lâcher
Vers le bas des dernières secondes
Tête la première
Le reste n'est plus convié à s'exprimer
Sur la nature des embrassements Chuter
Pendue à mon cou
Glisser qui m'emmène là où s'effritent
Même les plus anciens granits
Du monde
Enfin
Tant patiente
Chuter
Oui lourde
Pendue à mon cou
N'y songe pas
Laisse-nous tomber








Janvier 2011